Agenda


Flux-ThibaultGaigneux

Flux

vendredi 08 mars 2019 à 20h30

Danser en pleine lumière au Polaris

En savoir +
Le DUO ARTENSE Basile Brémeaux ( violon, voix) et Hervé Capel ( accordéon chromatique) animeront le bal

GRAND BAL FOLK avec le DUO ARTENSE

du samedi 09 mars 2019 au dimanche 10 mars 2019

 réservez votre soirée  à la salle des Fêtes

Le Duo Artense nous transportera dans l'univers festif des musiques d' Auvergne revisitée avec le talent et l'énergie des musiciens

En savoir +
Après Midi Chantant !

KARAOKE

dimanche 10 mars 2019 à 14h30

Un Karaoké ça vous dit ?

Alors rendez vous le dimanche 10 mars 2019, dès 14h30 à la salle de réception du parc des loisirs

Nous vous attendons nombreux pour un moment musical et convivial

Tarif : 7€*

Renseignements : 04 78 67 24 75

* tarif comprenant l'entrée, 1 boisson et un dessert

En savoir +
Médiathèque : Racont'histoires numérique

Médiathèque : Racont'histoires numérique

mercredi 13 mars 2019 à 16h15

Rendez-vous à la médiathèque pour de nouvelles histoires en vrac !

Plus d'infos sur le site internet de la médiathèque

En savoir +
Slam à la médiathèque

Médiathèque : Oppoésie - Slam

mercredi 13 mars 2019 à 19h30

Spectacle de la compagnie La Tribut du verbe.

Une scène, deux chaises, deux ampoules en suspension comme ce temps avant l’action.
Face à face deux slameurs entrent en scène comme sur un ring, se jaugeant, se cherchant à coup de mots, de rimes, de rythmes, boxant avec les sonorités et le sens, se testant sur la forme dans un affrontement poétique, une opposition ludique où la testostérone coule dans leurs paroles comme dans leurs corps.       

A travers leurs voix c’est toute notre relation au monde dans sa fascination/répulsion qui entre en scène, qui se donne en spectacle pour finalement faire société.

Ce qui était opposition d’idées comme de forces, s’érigeant sur des barrières mentales comme sur des frontières physiques, va trouver son apaisement dans l’ironique fin des idéologies où l’apparente évidence remplacera avantageusement la conscience, où l’horizon indépassable sera désormais celui de « notre projet ».

Cet apaisement, qui n’était que de façade, va lentement se fissurer sous le poids d’une poésie de « Réxistances » où nos slameurs vont redécouvrir mutuellement ce qui les relie ; ce verbe qu’ils vont épouser pour faire Tribu.

En savoir +