Taiji Quan (Tai Chi Chuan)


Le Serpent qui rampe est la figure emblématique du Taiji.
Le Serpent qui rampe est la figure emblématique du Taiji.

Recherche

Agenda


Découvrez tout l'agenda...

Coordonnées

Tél. : 04 78 70 32 35

Email : tai-chi.bruno.dovis@orange.fr

Adresse :
19,route de Saint Symphorien d'Ozon

Site Internet : www.asso-taichisudestlyon.com

Ecriture :

Nous trouvons encore parfois cette écriture Taï Chi Chuan, qui était la traduction en français de l'EFEO (Ecole Française d'Extrême Orient). De plus en plus les ouvrages traduisent cette écriture en pinyin, transcription officielle de la République Populaire de Chine. Vous lirez donc Taiji quan.

 

 Définition :

TAIJI 太極: indique le faîte suprême, ce qui se conçoit. La pensée traditionnelle chinoise Taiji est le symbole cosmogonique représentant le principe originel par l’union du Yin et du Yang.

QUAN : boxe ou poing.

Ce qui correspond assez bien à la définition que donne Catherine  DESPEUX dans son ouvrage

 « TAIJI QUAN art martial technique de longue vie ».

Taiji quan : technique de combat à main nue du faîte suprême.

Dans d’autres ouvrages nous trouvons : Boxe du faîte suprême ou bien encore l’Art suprême de la Boxe.

La pratique du TAIJI QUAN en quelques mots :

Bruno DOVIS vous invite à découvrir le TAIJI QUAN  (Style Yang Originel en 108 mouvements).

C’est un Art Martial Chinois Interne  (AMCI)  non violent à la portée de tous, sans limite d’âge.

Une activité précieuse dans la vie de tous les jours,  professionnelle, privée, sportive et bien sûr culturelle (peinture, danse, théâtre etc…). Très rapidement vous en  ressentirez les bienfaits.

La pratique du Taiji quan aide à la concentration, à la latéralisation des mouvements mais, est aussi un outil psychomoteur très intéressant. Elle favorise l’équilibre, l’ouverture articulaire, renforce et détend les tissus tendino-musculaires. Le Taiji quan  à cette particularité d’améliorer la condition physique en utilisant l’énergie plutôt que la force musculaire.

Le Taiji quan est bien plus que de  la gymnastique. C’est l’étude des gestes entre eux pour créer le mouvement. Le mouvement est une invitation au développement du mental. L’harmonie du mouvement avec le mental est l’affinage de la conscience afin que nos capacités latentes de tout ordre émergent. (Cet affinage est le don le plus précieux que l’on puisse faire au genre humain. Shi Ming).

La richesse  de la progression proposée de manière  toujours plus subtile  de notre Forme de Taiji quan donne accès à une perception plus fine, une meilleure compréhension de soi pour mieux appréhender  avec flexibilité le monde qui nous  entoure.

Nous pratiquons également  le Qi Gong, le Yi Gong, la Méditation.

Le Qi Gong est la posture indispensable et complémentaire à la bonne pratique du Taiji quan. La connexion globale corporelle accroît la résonnance énergétique en profondeur.

Le Yi Gong est  l’exercice incontournable qui favorise la concentration  à un niveau élevé  et prolongé pendant toute la durée de la forme de taiji quan. Cet état de concentration est reproductible dans la vie de tous les jours.

La Méditation est l’activité par excellence, accéder à nos ressources par le repos et la sérénité de l’esprit.